QUI SUIS-JE ?

D’où je viens. Mon parcours.

 

Aujourd’hui, je pratique l’ostéopathie et je supervise des thérapeutes.

 

Soigner est une vocation que j’ai eue à l’adolescence, suite à un accident d’équitation.
J’ai alors constaté les capacités d’auto-guérison de mon corps alors que le pronostic était très défavorable.
Je suis devenue kinésithérapeute et ai exercé pendant plusieurs années dans un centre de rééducation pour les grands traumatisés (amputés, paraplégiques, tétraplégiques, états végétatifs).

 La perte d’un être cher jeune dans un accident, a initié un questionnement  sur les situations accidentelles et irréversibles de la vie. 

 Je décide alors de me former à l’ostéopathie, six ans d’études me permettent une approche holistique de la personne. Très vite, j’observe comment le toucher amène certains de mes patients à me parler de leur histoire. 

 J’entreprends alors en parallèle différentes formations dont une en thérapie narrative pour mieux comprendre les enjeux qui se trament. Rapidement j’enseigne le corps et son histoire, notamment comment les traumatismes s’inscrivent dans le corps.

Depuis je m’inscris dans une « ostéo-thérapie » avec mes patients.  Je les accompagne vers un travail approfondi qui permet de remonter à l’origine des traumas de leur vie. Je travaille de 0 à 99 ans et tente d’aller toujours plus loin dans une démarche préventive.

 

  • Comment prévenir ces traumatismes ?
  • Comment écouter ces patients ?
  • Comment les aider à changer le cours de leur histoire ?

 

Je travaille actuellement avec un groupe de psychiatres, psychologues cliniciens qui sont psychosomaticiens ce qui me permet d ‘évoluer en permanence dans ma pratique, tout en restant à l’écoute de la demande de mes patients.

J’ai obtenu une certification de superviseur en 2021, formé par Alain Delourme sur Paris.